Et si Demain était tendance !

Demain est souvent un mot « valise » que de nombreuses entreprises mettent à toutes les sauces pour présenter leur transformation. En 2018, nous l’avons vu s'inscrire en couverture de nombreux rapports annuels de grands groupes du CAC 40.
Pourquoi tant de succès ?
C’est simple : dans un monde en mutation accélérée, présenter l'avenir avec sérénité semble souvent plus rassurant. Mais, de quoi sera réellement fait Demain dans le domaine de la communication, c’est une question à laquelle nous tentons de répondre ici.

Alors, pour 2019 ?

Tendance 1 : Le service comme nouvelle solution

Venu de l’univers informatique, tout aujourd’hui doit être pensé comme une solution toujours accessible, sans rupture d’expérience.

Grâce au Cloud Computing, on a vu fleurir de nouveaux acronymes : PaaS (Platform as a service), IaaS (Infrastructure as a service), SaaS (Solution as a service)… C’est l’ère du « clé en main », toujours au goût du jour.

Fini les grands développements coûteux.

Aujourd’hui, vous devez pouvoir démarrer un film sur une tablette le matin. Et le finir le soir sur votre mobile ou votre TV.  Vous pouvez avoir un profil par utilisateur, avec son historique, ses goûts, ses actions et un peu d’intelligence artificielle pour une recommandation personnalisée.

Dans le monde de l’entreprise, ça sera pareil. Vous aurez à choisir le meilleur outil collaboratif pour vos équipes, celui qui gardera la mémoire des actions de chacun, et qui sera toujours accessible en ligne ou off line.

Pour les commerciaux, ça sera une solution comme Touch & Sell (voir notre livre blanc). Pour le travail d’équipe ou avec vos partenaires extérieurs, on sera sur Slack ou sur Share Place. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Même vos chartes graphiques seront dans le cloud pour ne pas faire et refaire sans arrêt les mêmes créations et pour mieux partager les projets.

Tendance 2 : Time is money

Le cabinet Forrester annonce un retour au pragmatisme. En 2018, les entreprises, les directions marketing devaient voir grand, se projeter, réussir en peu de temps des transformations colossales. En particulier, sur tous les sujets digitaux liés à l’expérience client.

Mais, les organisations (dont les hommes et femmes qui les portent) se sont avérées plus lentes que prévu à bouger. Et les fruits d’investissements lourds sur certaines technologies (assistants vocaux, internet des objets, interface conversationnelle) mettent du temps à voir le jour.

Donc, pour 2019, les prévisions annoncent un retour à la réalité, avec moins de projets long terme, trop coûteux et une recherche d’efficacité rapide. Cela se traduira par plus d’automatisation de tâches à faible valeur ajoutée et des décisions qui feront la part belle aux résultats garantis (en particulier, poursuite d’offres promotionnelles ayant un retour d’efficacité rapide).

Les marketeurs seront donc concentrés sur les objectifs à atteindre (purpose-driven sera le mot anglais à la mode). Chaque action, campagne, projet devra être pensé selon une stratégie dont on saura mesurer l’efficacité dont un laps de temps court.

Tendance 3 : L’humain au cœur

La technologie est-elle toujours au service de chacun ? C’est une question qui traverse les sociétés modernes.

De nombreuses crises ont pu semer le doute ces derniers temps : fake news sur les réseaux sociaux autour d’élections ou de mouvements de masse, peur de la « surveillance » incontrôlée et faille de sécurité potentielle même chez les GAFA…Ceci s’étant ajouté à des craintes liées à l’emploi dans des secteurs où les tâches peuvent être automatisées.

Et pourtant, remettre l’humain au cœur est d’actualité. Le mot Empathie est même un nouveau leitmotiv marketing. De l’onboarding des nouveaux salariés (intégration dans les équipes) à l’écoute des émotions des clients. Ces clients dont on collecte de plus en plus de data pour essayer de trouver le meilleur moment, le meilleur message pour les faire passer à l’acte.

Mais, l’humain est aussi visible ailleurs :

Recours fréquents aux influenceurs auxquelles les jeunes font plus confiance naturellement sur les réseaux sociaux

Vigilance renforcée sur les sujets éthiques (santé, environnement, dignité humaine)… qui peut coûter très cher quand on a un bad buzz comme Starbucks aux États-Unis.

Attente de plus d’engagement des entreprises. On ne peut plus rester neutre si on en croit les campagnes de Nike contre les violences policières aux États-Unis, ou les engagements de certains retailers contre la déforestation liée à l’huile de palme ou pour une alimentation vraiment saine.
L’humain est aussi dans les méthodes. À travers le design de service, on regarde avec plus d’acuité les clients, on les écoute, on se met à leur place. Les CEO doivent aller sur le terrain, plus de tour d’ivoire entre leur vision et la réalité client. Le cabinet McKinsey ayant démontré que les entreprises les plus performantes sont celles qui mettent le design tourné clients au centre de leur processus d’innovation (prototypage, écoute des interactions clients, organisation interne sans effet de silo, itération, etc.).
Alors, si on ne devait retenir qu’une seule tendance pour Demain, nous souhaitons tous que cela soit l’humain…et que ça dure encore de nombreuses années.
Vous voulez participer à notre prochain Brain&Breakfast sur les nouvelles techniques de génération d'idées : envoyez un mail à
ou appelez le au 01 47 58 37 00
On vous adressera votre invitation personnelle. Vous découvrirez le rôle des cartes d’idéation, les techniques d’animation d’ateliers, les outils digitaux pour générer plus de collaboration