Branding : Quoi de neuf ?

Pendant de nombreuses années, le logo a été l’alpha et l’omega des marques.
Mais, à l’ère des nouvelles technologies et de l’expérience client, même lui est remis en cause. Il ne peut plus se concevoir comme un objet intouchable, statique.
Le mouvement est partout. Chaque environnement est en évolution. Le design de marque doit être pensé de façon contextuelle, adaptée aux attentes des utilisateurs, clients ou consommateurs. Efficace à tous les points de contact.

Le logo n’étant qu’une des images de l’ensemble de l’identité visuelle d’une marque, d’une entreprise, d’une enseigne.

Il faut d’abord créer l’identité visuelle et y intégrer le logo, sous ses différentes formes (digital, print, vidéo…).
À l’ère de la réalité augmentée, des hologrammes, du marketing olfactif ou sonore, de la vidéo, c’est la flexibilité des codes graphiques qui va nourrir une expérience de marque « multiplateforme ».
Aujourd’hui, le consommateur remet en cause l’ordre acquis.
Les positions dominantes sont challengées. Avoir des codes reconnaissables reste important pour être identifié.
Mais, ce sont d’abord vos valeurs qu’il va falloir défendre. Vous devrez vous connecter à vos clients par l’ensemble de vos actes. Définir votre mission d’entreprise de façon plus large que la seule production de biens et de services. Intégrer les nouveaux enjeux de responsabilité sociale, de transparence. Et votre marketing et votre communication vont sûrement se segmenter de plus en plus.

Pour cela, les designers vont se rapprocher naturellement des marketers. Ils vont co-construire des expériences et des formes d’expression nouvelles.
Notre métier d’agence est bouleversé.
Nous ne pouvons plus travailler en silo, avec des experts du graphisme d’un côté et de l’autre, des experts de la relation client. Considérer qu’une charte graphique serait un bunker intouchable.

À chaque nouveau client, nous devons avoir une approche basée sur un storytelling des mots et des codes. Nous devons nous immerger dans l’expérience client vécue, et elle devra nous inspirer pour construire de nouvelles architectures de marque, déclinables, souples, respectueuses.
Évidemment, le digital y sera intégré en amont dès la conception.
Alors, est-ce le moment du grand changement ?
Devez vous toiletter votre logo, votre charte graphique ?
Votre typographie est-elle datée ou n’est-elle pas adaptée à vos nouvelles ambitions ?
L’approche digitale vous inquiète ?
Avez-vous les bons mots pour raconter votre transformation ?
Regardez notre article : Logo : le changer ou le rénover ?